La distraction, un ennemi de taille

La distraction ?

Qu’est-ce que la distraction, selon le dictionnaire ?

Elle est définie comme le manque d’attention habituel ou momentané aux choses dont on devrait normalement s’occuper, l’esprit étant absorbé par un autre objet.

C’est aussi l’action ou le résultat de distraire. Le mot distraire signifie premièrement détourner quelqu’un de l’objet auquel il s’applique, de ce dont il est occupé.

Se distraire implique ensuite le fait de s’amuser, de se détendre.

La distraction a pour synonyme le détournement, l’inattention.

Les effets de la distraction

La distraction

Elle nous attire plus ou moins loin de ce sur quoi nous devrions être concentrés.

Elle est donc une forme de séduction, dans le sens premier de séduire. Cette signification est induire en erreur, abuser, ou détourner du droit chemin, du bien, ou encore convaincre en mettant en œuvre tous les moyens de plaire.

Séduire, c’est aussi charmer ! Pensez-y, que fait un charmeur de serpent ? Il détourne l’attention du serpent et le fait se concentrer sur le son de son instrument. C’est une forme d’hypnose.

La distraction nous amène donc à être hypnotisé sur une autre chose que notre objectif premier.

C’est ainsi que nous pouvons penser à quelque chose d’important, mais, si la télévision est allumée, nous pouvons être attirés par une parole, de la musique, et ne plus du tout penser à cette chose, qui était si importante.

La distraction et ma destinée

La distraction est un élément important, je dirais même crucial dans ma destinée.

Je veux d’abord définir un peu ce terme.

La destinée est ce que que je suis appelé à être et à faire. Il existe un potentiel connecté à ce que je suis, au plus profond et à mes œuvres, celles pour lesquelles je vis sur cette Terre.

Pour certains d’entre nous, le potentiel est multiple, mais nous en avons tous un !

La destinée est donc écrite dans mon ADN, car ce que je suis est un mélange de mes ascendants. Il existe ainsi des actes que j’accomplirai très facilement, car ils figurent comme une forme d’héritage génétique.

La destinée s’accomplit dans le temps. Or, la distraction nous consomme notre temps, l’élément primordial pour réaliser ce que nous devons être et faire.

La destinée, elle, nécessite notre concentration, notre attention, alors que la distraction nous amène à nous divertir, nous occuper de choses secondaires ou inutiles. Elle nous laisse même oisifs.

Finalement, la distraction est un vagabondage de notre pensée. Celle-ci est incontrôlée, sans direction.

Or, nous devons orienter notre pensée afin d’arriver là où nous le voudrions. Le fait d’errer, surtout mentalement, est rarement bon signe !

Les dérives de la distraction ou les extrêmes

Il peut y avoir des dérives ou des extrêmes, concernant la distraction.

Elle peut devenir ancrée à notre pensée.

Comment ?

La distraction est un caméléon. Lorsqu’elle prend la forme de la colère ou la rancune, du manque de pardon ou d’autres choses aussi négatives, elle est encore plus destructrice.

Toutes ces formes sont amenées à devenir obsessionnelles. Elles ne quittent plus notre pensée.

Dans ce cas, la distraction devient intrusive et omniprésente. Elle occupe la majeure partie de nos pensées.

Si nous sommes dans une activité importante par rapport à notre destinée, cette hyperdistraction viendra nous empêcher de réaliser ce que nous avons commencé.

La distraction

Des exemples qui ont l'air banal, mais qui sont concrets

La musique est un excellent exemple de distraction. Je ne parle pas de la musique dans le sens absolu.

Il y a certaines chansons que nous n’aimons pas, au début. Pourtant, tellement nous sommes bombardés, à la radio, à la télévision et ailleurs, nous devenons accoutumés à ces chansons et nous nous mettons même à les chanter.

C’est très subtil, mais la répétition de ce que nous entendons donne à cette chose un caractère omniprésent.

Nous ne voulions pas chanter ces chansons. Cependant, elles deviennent des pensées fixes dans notre esprit.

Nous avons donc été, en quelque sorte, forcés à les aimer. Elles viennent donc se mêler à notre univers.

De la même manière, nous avons tant de choses mises devant nos yeux que la distraction est omniprésente.

Les plateformes de streaming nous offrent ou nous engloutissent de choix : des séries, des films, des mangas, des animés et des documentaires… Entre Net* et Am*, en passant par Dis* +, nous pouvons très vite nous laisser déborder.

C’est à se demander si ce n’est pas fait exprès. Les scénarii sont si bien ficelés, que l’on se demande ce qui va se produire dans l’épisode suivant.

Ainsi nous pouvons rester scotchés devant nos écrans pendant des heures. Et, c’est la même chose pour les bouquets proposés par les principaux opérateurs internet. Il y a tellement de programmes !

Avons-nous avancé dans la vie ? Telle est la question !

Un début de solution

Je vais t’expliquer comment je fais dans le cas d’une chanson que je ne veux pas voir occuper mon esprit.

Je chante une autre chanson dans mon esprit, sans même ouvrir la bouche. Je le fais en étant extrêmement concentré, pendant que la chanson passe.

Ainsi, j’effectue un remplacement mental d’une chanson par une autre.

Cela demande de l’exercice, mais vous prenez l’habitude de le faire, plus cela devient simple.

En prenant cet exemple, ce que je veux démontrer c’est que c’est un combat mental.

La première manière de gagner ce combat est d’éliminer les sources de distraction. Pour ce faire, il faut choisir un espace privatif et un temps propice : quand il n’y a personne pour nous déranger.

La deuxième est de se concentrer au maximum sur notre tâche. Si c’est difficile, il est nécessaire de se rappeler pour quelles raisons celle-ci est importante.

Une autre solution est de se fermer au monde extérieur, lorsqu’il n’est pas possible de s’isoler. C’est la partie la plus difficile. C’est lé degré de concentration que l’on atteint, lorsque l’on se met dans sa bulle ! J’ai appris à la développer en étant le père d’une très grande famille ! 🙂

 

Cet article n’a pas été écrit pour juger qui que ce soit, mais pour nous aider à nous réaligner à notre destinée ! Nous devons réfléchir à ce qui est avantageux pour nous. Le temps passe si vite !

Merci encore d’avoir lu cet article !

À bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.